Je. Immo

Comment acheter un logement : 5 étapes

emmenagement_couple

Vous venez de faire le calcul de l'argent que vous avez dépensé en loyers sur les 5 dernières années et le montant vous fait peur?

Que ce soit pour arrêter de payer un loyer pour investir plutôt dans quelque chose qui vous appartiendra à terme, mettre votre famille à l'abri ou simplement vous constituer un patrimoine, acheter un logement vous intéresse.

 

Oui, mais voilà: vous pensez qu'accéder à la propriété est un parcours du combattant.

Si c'est votre cas, cet article vous simplifiera les choses! Voyons comment réaliser votre objectif en 5 étapes.

 

1 . Débarrassez-vous de vos complexes

 

Si vous êtes persuadé que votre situation actuelle provoquerait l'hilarité de votre banquier à la simple évocation d'un crédit immobilier, il est temps de vous affranchir des idées parfois erronées que l'on peut avoir sur l'état de sa propre situation.

 

En effet, vous avez un petit salaire? Pas d'apport? Vous achetez seul? Vous avez un crédit auto? Dites vous une chose simple: d'autres ont une situation équivalente ou plus contraignante et n'hésitent pas à consulter des professionnels  afin de savoir s'ils peuvent enfin acheter. Et ils ont raison!

 

Chaque situation étant différente, vous sous-estimez peut-être la vôtre alors qu'il est tout à fait légitime de vouloir comme tout le monde acquérir votre logement.

 

2 . Consulter un professionnel

 

Une fois débarrassé de vos freins personnels, renseignez-vous tout simplement auprès d'un professionnel, qui en aura vu des dizaines d'autres avant vous et saura répondre à vos questions.

 

Si l'achat immobilier est quelque chose de totalement abstrait pour vous, n’hésitez à poser toutes les questions que vous avez en tête et à lui exposer votre situation le plus précisément possible afin qu'il puisse vous accompagner au mieux et vous proposer les solutions adaptées.

 

Il commencera par établir une simulation de crédit, vous donnant le prix maximum du bien que vous pouvez acheter, et selon son champ d'action saura peut-être déjà vous dire vers quel type de bien cela vous permet de diriger vos recherches.

 

 

AstuceNB: Pensez à demander à ce que l'on vous établisse 2 simulations: une pour un achat dans l'ancien et une pour un achat dans le neuf. En effet, ces deux types d'opérations impliquent des aspects financiers différents et le budget maximum peut être relativement différent selon ce que l'on achète (cf. Acheter ancien ou neuf?) .

 

Si l'accession à la propriété n'est pas possible pour vous dans l'immédiat, il saura également vous expliquer pourquoi, vous dire ce qu'il faut faire pour débloquer la situation ou s'il faut simplement patienter quelques semaines ou quelques mois (période d'essai, CDD, découverts sur le compte par exemple).

 

N'attendez pas de considérer que votre situation est idéale pour demander conseil. certains attendent ainsi pendant des années, et l'attente peut coûter cher en matière d'investissement immobilier. Par ailleurs l'âge joue parfois un rôle important dans les difficultés de certains à obtenir un crédit.

 

3 . La recherche de votre bien

 

Une fois que le professionnel vous a établi un budget, il est temps de commencer à effectuer vos premières recherches.

 

a-  Acheter dans l'ancien

 

Aujourd'hui, la plupart des recherches de logements se font en ligne. Pour l'ancien, de célèbres plateformes comme SeLoger, Avendrelouer  vous permettront d'accéder à de nombreux résultats de l'offre immobilière en France, tant mises en ligne par des professionnels que par des particuliers.

 

Depuis quelques années maintenant, l'utilisation de Leboncoin pour la publication d'annonce immobilière est également devenue monnaie courante. Si les particuliers, n'hésitent plus à y déposer l'annonce de la vente de leur maison, le bien connu Pap.fr (particulier à particulier), pionnier des sites d'annonces immobilières entre particuliers n'est pas en reste.

 

Ces deux plateformes intéressent particulièrement les acquéreurs souhaitant s'affranchir des frais d'agence lors de leur acquisition.

Attention toutefois avec les annonces de particuliers que les prix ne soient pas gonflés pour compenser l'absence de frais d'agence.

 

 

AstuceNB: Lors de vos recherches, les prix affichés avec l'inscription "FAI" s'entendent Frais d'Agence inclus.

 

 

Afin de bénéficier un accompagnement plus complet, vous tourner vers un agent immobilier est parfois la solution, surtout si vous ne vous y connaissez pas du tout. Leurs annonces sont généralement publiées sur les plateformes citées précédemment.

 

Si vous souhaitez acheter un logement dans un ensemble collectif, pensez à vous renseigner sur les charges de copropriétés, les procédures en cours à l'encontre de propriétaires, et éventuels les travaux votés ou à voter par celle-ci, le coût de la taxe foncière, le type de chauffage, qui peut gonfler dramatiquement les charges.

 

Plus généralement, renseignez-vous également sur la situation de la résidence vis-à vis des risques naturels (zone inondable ou non notamment), les prix qui ont été pratiqués sur des biens similaires dans le quartier et les annonces encore en cours.

 

b- Acheter dans le neuf

 

Tout comme dans l'ancien, la majorité des recherches d'immobilier neuf se font aujourd'hui en ligne.

 

La difficulté des recherches en ligne est que vous devrez laisser vos coordonnées à de nombreux promoteurs vous retrouverez rapidement submergés de mails et de coups de fil en contrepartie des plans que vous obtiendrez.

Un commercialisateur ou conseiller en gestion de patrimoine ayant des partenariats avec de nombreux promoteurs peut vous éviter ces déconvenues.

 

A l'instar des agences immobilières dans l'ancien, vous trouverez, des bulles de vente (petite pièce préfabriquée généralement située à proximité immédiate de l'emplacement prévu pour le programme), dans lequel un commercial pourra vous renseigner ou vous proposer des biens.

 

L'inconvénient étant de devoir se rendre sur place si l'on est intéressé par plusieurs programmes, un commercialisateur, dont le conseiller se déplacera généralement à votre domicile peut être une solution plus pratique et avoir une vision plus large et objective.

 

AstuceNB: Le montant des charges de copropriété n'est pas connu à l'avance dans le neuf, le syndic n'étant pas encore formé. Toutefois, celles-ci sont estimées à environ 1,5€ à 2€/m². Tout comme dans l'ancien, renseignez vous sur le type de chauffage et sur l'état des risques naturels.

 

 

4 - La réservation

 

Une fois que vous avez trouvé le bien qui vous intéresse et éventuellement négocié son prix, vous êtes prêt pour signer le compromis/ la promesse de vente (ancien) ou le contrat de réservation (neuf).

 

Avant cela, il ne coûte rien de revalider que vous êtes bien finançable avec le professionnel qui a calculé votre budget à l'origine.

 

Notez qu'un dépôt de garantie vous sera demandé pour "bloquer" le bien. S'agissant d'une avance, celui-ci sera ensuite retranché du prix de vente que vous devrez verser.

Il est normalement de 5%.

Dans le neuf, les promoteurs acceptent des dépôts de garantie de l'ordre de 1500€ à 2000€.

Dans l'ancien, il faut voir avec le notaire et le vendeur si vous souhaitez que celui-ci soit réduit ou que l'on vous en dispense. Celui-ci n'est pas tenu d'accepter si de nombreux acheteurs sont intéressés.

 

La signature du compromis vous donne le point de départ pour votre recherche de financement.

 

5 - La recherche de prêt

 

Contrairement à ce que pensent parfois certains acquéreurs, la recherche de crédit s'effectue après avoir trouvé un bien à acquérir.  Vous avez environ 10 jours pour déposer votre dossier en banque et entre 45 et 60 jours pour fournir au notaire ou au promoteur les réponses sur vos demandes de crédit.

En effet, la banque ne vous accordera pas comme pour un crédit à la consommation, une somme avec laquelle vous pourrez choisir le logement qui vous intéresse.

Elle accordera un crédit sur une opération précise et après étude du contrat de réservation / compromis de vente.

 

Pour vous simplifier les choses, confiez l'ensemble de votre dossier à votre courtier qui fera les démarches de recherche de financement et d'assurance pour vous en plus de négocier le taux en fonction de votre dossier.

 

Une fois le prêt définitivement accordé, vous pourrez passer chez le notaire. C'est à ce moment que la banque décaisse le montant que vous avez emprunté au notaire afin que celui-ci les reverse au vendeur ou au promoteur.

A aucun moment les fonds ne transitent par votre compte.

 

A partir du passage chez le notaire, vous êtes propriétaire. Les clés vous sont remises à ce moment pour un achat dans l'ancien.

Pour un achat dans le neuf, bien que vous deveniez également propriétaire à ce moment, seule une partie sera envoyée au notaire dans un premier temps, le reste étant décaissé petit à petit au fil de la construction.

 

En résumé, si vous êtes bien entouré, votre chemin vers l'accession à la propriété peut se résumer en 3 grandes lignes:

-Vous renseigner pour savoir quel est votre budget et si vous êtes finançable

-Rechercher un bien qui vous plaît

-Déposer un dossier de financement à un professionnel.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter ce guide de l'acquisition très complet.

 

 


partagez cet article